2023, Pluton trempe ses orteils dans le Verseau et Saturne plonge dans l'eau des Poissons

Pluton et Saturne, les deux astres les plus sérieux* de la bande des dix, changent de signe en 2023. Pluton, à son rythme, annonce son arrivée en 2024 ans le Verseau. Quant à Saturne, il rejoint le signe des Poissons, signe qu'il avait traversé entre les années 1993 et 1996.


*Ils impliquent la fin, chacun à leur manière. 


Pluton = transformation   Verseau = communauté

Pluton = pollution              Verseau = air, ciel

Pluton = instincts profonds   Verseau = intelligence cosmique

Pluton = ploutocratie         Verseau = désintérêt matériel


Décliner les sens que contiennent Pluton et le Verseau. Ouvrir ses oreilles et ses yeux et ses autres sens. Les signes seront nombreux, les exemples affleurent déjà. Rester puissant où l'on peut l'être, dans le coeur de ses transformations, moments rêvés, obligatoires peut-êtr.


Saturne = principe de réalité   Poissons = rêves

Saturne = limites        Poissons = infini

Saturne = structure     Poissons = adaptation

Saturne = frein        Poissons = hors du temps


Etc. Si vous avez d'autres associations...


Mars et sans doute déjà février seront des mois puissants astrologiquement:

Saturne traverse les Poissons à partir du 7 mars, et Pluton touche au Verseau le 23 mars.


Encore en 2023, Pluton au carré des nœuds lunaires

Et Jupiter s'associe à l'astéroïde Chiron dans le Bélier

Saturne en chemin vers le signe des Poissons

10.11.2022

A propos de l'entrée de Saturne dans le signe des Poissons en 2023

Le sujet me titille fort, je fais partie de la génération des années 1960 qui est née avec Saturne en Poissons*. Donc qui s'attend à un 2e retour de Saturne (vers 58-59 ans), cela se vit tous les 29 ans, avec les effets de mises au point que cela produit dans la vie.

D'autres générations sont concernées par le retour de Saturne: celles des années 1990 (1er retour de Saturne vers 28-29 ans), grand moment de l'incarnation, choix d'adulte)**, celles des années 1930 (3e retour de Saturne vers 88-89 ans, récolte des moissons de la vie)***.

*Présence de Saturne en Poissons dans les années 1960:
24 mars 1964  -> 3 mars 1967
(en raison de la rétrogradation, du 16 septembre au 16 décembre 1964, les éphémérides signalent Saturne de retour dans le Verseau)

**Présence de Saturne en Poissons dans les années 1990:
21 mai 1993 -> 7 avril 1996
(rétrogradation en Verseau pendant cette période: 30 juin 1993 au 28 janvier 1994)

***Présence de Saturne en Poissons dans les années 1930:
14 février 1935 -> 14 janvier 1938
(incursion intermédiaire en Bélier: du 24 avril 1937 - 18 octobre 1937)

**** En ce moment les signes fixes, 3e décan, soit Lion, Verseau, Taureau et Scorpion sont aux premières loges pour remettre de l'ordre dans leurs affaires, frustrant mais constructif si on ne fait pas l'autruche...

A suivre... ça tourne, Saturne!

14.11.2022

Petit tour ce matin sur Wikipédia qui résume les années 1930, décénnie voyant Saturne entrer et ressorir du signe des Poissons (14 février 1935 -> 14 janvier 1938). Un extrait:

Devant les échecs et pour se dégager d'une crise qui dure parfois depuis plusieurs années, des solutions plus ou moins originales sont tentées dans un mouvement général de repli nationaliste. De ces transformations socio-économiques, donc politiques, naît un clivage fort entre régimes démocratiques et États autoritaires. Qui plus est, si la crise économique survient au sein du monde « américano-européen », c'est bien à une internationalisation complète qu'on assiste pendant la seconde moitié de la décennie. Pour autant, la défiance à l'international n'a jamais été aussi grande. L'organisation du monde centrée sur l'Europe implose avec les déclarations de guerre de 1939.

Les années 1960. Extrait:

C'est une période révolutionnaire : révolutions agricoles, modernisation de l'Église catholique, révolte étudiante débouchant sur Mai 68, Printemps de Prague, Festival de Woodstock et les suivants, premiers pas de l'Homme sur la Lune en 1962, traités internationaux de dénucléarisation, etc.

Dans diverses langues on rencontre parfois le terme anglais : Sixties, compte tenu du rayonnement économique et socio-culturel des États-Unis et du Royaume-Uni au cours de cette décennie.

Et les années 90?

Extrait: Les années 1990 furent marquées par plusieurs guerres telles que les guerres de Yougoslavie, les guerres en Tchétchénie, le début de la deuxième guerre du Congo, la dislocation de l'URSS ainsi que différentes guerres civiles. Le génocide des Tutsis au Rwanda (800 000 personnes assassinées en trois mois en 1994) fut un des évènements les plus atroces du xxe siècle.

Les années 1990 sont marquées par le développement des ordinateurs personnels multimédias, la démocratisation d'Internet avec l'email et le World Wide Web, la démocratisation de la téléphonie mobile, ainsi que l'engouement pour les « nouvelles technologies » avec le boom des startups. La décennie voit le début des biotechnologies avec le premier clonage, les organismes génétiquement modifiés (OGM), le début du séquençage du génome humain et l'introduction du test ADN par la police scientifique. Le Global Positioning System (GPS) devient opérationnel. En mathématiques, le dernier théorème de Fermat est prouvé par Andrew Wiles ; en astronomie, l'existence de la matière noire et de l'énergie noire est postulée, celle des naines brunes et de planètes hors du système solaire est confirmée, et le télescope spatial Hubble apporte une révolution.

Bon, que dire... qu'en tirer comme conclusion? Des esquisses de réflexions et puis est-ce bien raisonnable de vouloir synthétiser l'entrée de Saturne en Poissons? Cette entrée influence-t-elle la décennie?

Fin de cycle disent les Poissons, dernier signe du Zodiaque.

Immensité, vague montante, vague descendante, flux et reflux des émotions.

En 2023, Saturne termine son cycle. Le grand maître du temps clôt son tour de roue entamé en 1993. 

Le ciel est différent à chaque entrée de Saturne en Poissons. C'est pourquoi certains analysent le thème astral du moment exact où Saturne entre dans le signe des Poissons. Cette analyse donnera la couleur de ce transit voir par exemple celui qui se produira en 2023 et qui durera plus de deux ans (7 mars 2023 ->1er septembre 2025).

Entrée de Saturne dans le signe des Poissons en 2023:

Le thème astral de l'entrée de Saturne dans le signe des Poissons

Le thème astral de l'entrée de Saturne dans le signe des Poissons

Jupiter, une incursion en Poissons, bulles communautaires et débordements divers . mai 2021

Au soir du 13 mai 2021, Jupiter entre dans le signe des Poissons. Une première incursion qu'il est intéressant de suivre. De l'eau, beaucoup d'eau, histoires de miroir, d'âme et de discernement... 

L'entrée de Jupiter dans les Poissons a lieu deux jours après la Nouvelle Lune du 11 mai 2021 qui symbolise, pour celles et ceux qui mettent en œuvre leurs intentions, un profond changement de vie, un changement qui s’harmonise aux vibrations de la Terre.

Il y a de l’empathie dans l’air, de la joie de se savoir vivant dans la communauté humaine. Les grands rassemblements se profilent pour des causes fortes, puissantes, et même mystiques. Liées à l’eau, aux océans, aux grandes causes humanitaires. Tout sera possible, voire démesuré, par exemple du côté des fêtes, des projets fous, des utopies.

Jupiter, la plus grosse planète du système solaire, est très à l’aise dans le signe des Poissons. Elle y est chez elle, dans son domicile (premier maître du signe des Poissons, Neptune étant le second maître). Cette diffuseuse de chance, d’enthousiasme, d’abondance amènera de l’eau, de l’eau et encore de l’eau. Elle déversera des flots d’exaltation, d’émotions, d'art, d’inconscient, de mystique.

A quels saints se vouer?

Quels courants suivre? Qui ment, qui dit la vérité? Où sont les vrais prophètes et les faux? Est-ce que les utopies ont une chance de se réaliser? Par le jeu des rétrogradations – Jupiter reculera dès le 20 juin et, hop, se retrouvera dans le signe du Verseau le 28 juillet – nous observerons l’autre versant de ce transit. Il s’agira de ne pas se laisser manipuler par le chant des sirènes, ni de s’embrouiller dans les détails et, ce faisant, perdre l’essence de la vérité. Le manque de discernement, la peine à maintenir l’organisation de sa vie, la fuite, les abus, les écrans de fumée sont également des produits de la rencontre entre ces deux astres.

Se référer à la mystique orientale, qui établit l’importance de la non-identification à notre monde émotionnel, à nos fantômes, pourrait être une bonne voie pour ne pas perdre de vue notre chemin de vie.

Les intentions universelles s’incarneront dans le monde matière quand elles trouveront des ancres servant à les stabiliser. Jupiter repart en direct le 18 octobre 2021, il entrera à nouveau dans le signe des Poissons à la fin de l’année , le 29 décembre. Il y sera une année, jusqu'en décembre 2022.

Jupiter conjoint à Neptune en avril 2022

Jupiter rejoint Neptune le 12 avril 2022. Cette conjonction de Jupiter et Neptune en Poissons a eu lieu pour la dernière fois en mars 1856. Fin de la guerre de Crimée, crues en France, tout premiers reportages photographiques de ces deux événements, luttes fratricides entre pro-esclavagistes et anti, naissance de Freud, parution des "Contemplations", de Victor Hugo (recueil de poésies dédié à sa fille morte noyée), première de "La Traviata", opéra de Verdi, etc.

Ces quelques exemples pour comprendre la puissance dégagée par l'alignement de ces deux astres. Leur rendez-vous dans les Poissons amplifie démesurément les registres de ce signe: fin de cycle, reflet des origines et des fins, ambivalence, vagues de fond, marées montantes et descendantes (Germaine Holley), dissolution, envahissement, inspiration, compassion.

Isabelle, 10 mai 2021

STOP, STOP et STOP . juin2019

Ah là là, le nombre d'êtres humains croisés ces temps qui avouent détresse, fatigue immense... et qui pourtant continuent comme si de rien n'était (quand ils ne sont pas arrêtés par leur corps). 

L'univers mue ne cessent de nous répéter les énergies planétaires et bon nombre d'entre nous ne comprennent pas comment s'adapter. Ce big changement ne tient pas de la sphère mentale! Ce sont des vibrations bien plus vastes qui échappent largement à nos vieux schémas. Et pour les ressentir, les intégrer, il n'y a pas d'autres moyens que de ralentir pour s'en imprégner, pour prendre le temps de se mettre en phase avec elles. 

Hélas, nous faisons le contraire, nous accélérons! Tant de choses à faire, surtout ne rien lâcher, continuer dans cette effervescence délirante. Rien que d'en parler, je sens mon coeur se tendre. Impossible dès lors de muer, de comprendre comment sera notre nouveau corps dans ce nouvel espace, d'envisager notre nouveau rôle dans ce nouveau mouvement. 

Stop, stop et stop. Et en douceur et en profondeur et en reliance avec notre âme. C'est maintenant. Afin de retrouver notre créativité pour aborder ce nouveau monde.

Les planètes lentes seront toutes en signes yin début 2020... elles indiquent déjà le ralentissement... obligatoire celui-là...

Isabelle, mi-juin 2019

Il est certain que plus nous agissons vite et moins nous pouvons demeurer conscients de ce que nous faisons. Dans ce cas, seule l'action automatique nous permet de mener notre action à bien.

Mais, quand on sait qu'à notre époque il est essentiel que l'être humain acquière la conscience de soi (c'est le défi principal de notre temps!), alors il est certain qu'agir vite nous en empêche!

Par conséquent, il nous faut ralentir, afin d'agir en conscience.

Pierre Lassalle,  "Maîtrisez votre destinée par les cycles de sept ans"

Uranus sème le futur

Je suis obnubilée par la planète Uranus. Normal qu'elle m'occupe l’esprit : elle traîne dans les parages de mon Mercure natal, ma planète "je pense" qui se situe au début du signe du Taureau.

Donc la planète Uranus "je révolutionne" rencontre la planète Mercure "je pense", lui envoie des signaux, des éclairs, des gerbes d'étincelles, puis s'alignera tout contre elle, et enfin passera sur le lieu exact qu'elle occupait à ma naissance, puis reviendra en arrière, avant de repasser et de s’éloigner définitivement.

Résultats des courses? J'en parlerai quand son passage sera terminé (j'en ai pour tout 2019 et début 2020), mais pour l'instant je peux déjà témoigner : l'effet est bœuf...

Un Mercure en début du signe du Taureau, comme dans mon thème, indique... une certaine lenteur, tout à fait le contraire de la fulgurance d'Uranus, une pensée qui rumine et dont le credo pourrait être: tant que les éléments ne sont pas compris, on reste immobile, on se tait. Et qui dit éléments compris dit éléments expérimentés par la matière, par les sens. Un Mercure en Taureau apprend mille fois mieux en chantant, en répétant inlassablement, en bougeant plutôt qu'en étant assis devant un écran. Apprendre par l'abstraction, ce n'est pas son fort.

Depuis un an, l'effet d'Uranus sur mon Mercure est vraiment impressionnant. C'est nerveux, je me mets à ruminer dans tous les sens, une foultitude de possibles s'ouvrent et me démontrent que mon pré carré est beaucoup moins limité que je ne l'imaginais. Et, bon sang, cela devient magique tant que j'accompagne le mouvement sans peur. Ce qui m'aide à oser cette révolution de la pensée? Cette conjonction Uranus - Mercure dans mon ciel natal ne se reproduira pas de mon vivant. Mon esprit reçoit les graines du futur que sème Uranus. Un tel cadeau, pas envie de m'en priver même s'il me pousse hors de ma zone dite de confort.

Isabelle, 3 janvier 2019

Uranus en Taureau, "le crépuscule de la démocratie"

Le "Courrier international" vient de sortir sa nouvelle édition intitulée "Un monde de brutes". Sur sa une, un dessin explicite représentant Trump, Bolsano, Poutine, Salvini, Ben Salmane, Orban, Erdogan et autres dirigeants peu enclins à savourer le partage du pouvoir. Ils sont caricaturés en catcheurs aux bras noueux et à la mine patibulaire, armés d'armes... de brutes.

Uranus est entré dans le signe du Taureau. Il y sera durant sept ans (il fait un petit retour en Bélier ces prochains mois, mais reprendra bien le chemin du Taureau). La dernière fois qu'il a transité ce signe, c'était il y a 84 ans. Il y est entré en juin 1934 (avec également un temps de reculade - rétrogradation en Bélier). Epoque où a eu lieu (du 29 au 30 juin) la Nuit des longs couteaux, une purge orchestrée par Hitler afin qu'il puisse régner sans opposants au sein même du mouvement nazi. 

Sur mon territoire, pas de pitié, pas de pardon. Si tu n'es pas comme moi, si tu ne penses pas comme moi, je t'élimine. Ainsi pourrait se réumer sommairement la technique de ces dirigeants, la technique du plus fort. Pourrait-on parler de la technique du mâle alpha ou mâle dominant?

Ce qui est le plus impressionnant, c'est que ce sont bien les peuples qui ont élu certains de ces catcheurs. Alors que ces mêmes peuples ont certainement connaissance de leurs violences. 

Est-ce que le désamour de la démocratie conduit à choisir des figures aussi minautoriennes (relire le mythe du Minautore ces jours s'avère captivant)? Une tête de Taureau plantée sur un corps d'homme,  perdue dans les profondeurs de la terre, à qui l'on sacrifie jeunes femmes et jeunes hommes. Orgies sanglantes, retours aux instincts primitifs, enfermement dans la matière, labyrinthe sans issue, voie nocturne, effrayante.

La planète Uranus est en exil dans le signe du Taureau, signe de terre. La planète Uranus, reine de la révolution, se trouve figée dans la fixité d'une terre lourde, amalgamée dans ces mauvais jours.

C'est à cela que notre inconscient collectif est confronté. Qu'en retirons-nous? Que comprennons-nous? 

Garder le fil d'Ariane... ne pas le perdre, ne pas se perdre. Continuer à se cultiver dans la beauté de la promesse du Taureau en fleur.

 Qu'Uranus puisse révolutionner nos ombres.

Isabelle, 1er novembre 2018

"Un monde de brutes": https://www.courrierinternational.com/article/de-trump-bolsonaro-le-club-des-brutes

Uranus et la nourriture

La nourriture.

Uranus, planète des grands changements, des révolutions, est entrée le 15 mai 2018 dans le signe du Taureau. Le Taureau signe astrologique de la bouche s'il en est... de la bonne bouche.

Que manger? Quelles révolutions se présentent dans la nourriture? Que raconte mon système digestif? Ce sont quelques-unes des questions qui me taraudent ces derniers temps, moi qui suis du signe du... Taureau.

Je relie nourriture - monde émotionnel; nourriture - qualité; nourriture - quantité; nourriture - lumière. Je redécouvre, me réintéresse au fait que des humains vivent sur notre planète en ne se nourrissant plus de matière. Bouleversement des règles établies. En voici un exemple avec Alina Rouelle (lien ci-dessous).

https://www.youtube.com/watch?v=iWIftZ3JoIYhttps://www.youtube.com/watch?v=iWIftZ3JoIY

Ce n'est pas nouveau: les Chinois, les Indiens, les mystiques, tels que Nicolas de Flue, connaissent fort bien cette pratique. Depuis des siècles, il existe des humains qui peuvent s'abstenir de nourriture physique et la remplacer par de la nourriture pranique.

Avec la planète Uranus qui entre dans le signe du Taureau, le signe de la planète Vénus, c'est comme si cette pratique (nommée inédie, pranisme ou respirianisme) nous est présentée aujourd'hui de façon plus large, via les réseaux sociaux (l'informatique est représentée par Uranus justement). Que tout le monde ait cette information dans un coin de sa conscience. Et revisite sa façon de se nourrir, sans forcément aller dans l'absolu et, si possible, avec la douceur de Vénus. Même si Uranus, avec son énergie imprévisible, risque de jouer les troublions dans notre façon de nous alimenter (à voir selon notre thème astral). De manière plus générale, la production de la nourriture risque également de nous surprendre. 

Uranus sortira du signe du Taureau en été 2025.

Isabelle, à l'entrée de l'été 2018